©Martin Argyroglo/LVAN - Musée d’histoire de Nantes-Château des ducs de Bretagne ©Martin Argyroglo/LVAN- Musée d’histoire de Nantes-Château des ducs de Bretagne ©Martin Argyroglo/LVAN - Château des ducs de Bretagne ©Patricia Bassen/LVAN - Château des ducs de Bretagne ©Patricia Bassen/LVAN - Château des ducs de Bretagne
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes
Château des Ducs de Bretagne de Nantes

Forteresse et Palais

Le Château des Ducs de Bretagne est le monument la plus ancien de la ville avec la Cathédrale.

Côté ville, c’est une forteresse dont les 500 mètres de chemin de ronde sont ponctués de sept tours reliées par des courtines.
Côté cour, il abrite un palais ducal du 15e siècle en pierre de tuffeau, d’inspiration Renaissance, et d’autres bâtiments datant du 16e et du 18e siècle. Ceux-ci contrastent par leur blancheur, leur élégance, leur raffinement sculpté, avec la rudesse des murailles extérieures en blocs de granit séparés par des assises de schiste.

L'histoire du monument

Le monument est l’œuvre de François II, dernier duc de la Bretagne indépendante. Ce dernier souhaitait faire du Château une forteresse militaire défensive face au pouvoir royal et le lieu de résidence principale de la cour ducale.

Les travaux d’embellissement furent poursuivis par sa fille Anne de Bretagne, deux fois Reine de France par ses mariages successifs à Charles VIII et Louis XII. En témoignent les différents décors sculptés (lucarnes du Grand Logis, blason, loggias de la tour de la Couronne d’or) marqués par les premières influences de la Renaissance italienne.

Suite au rattachement de la Bretagne à la France en 1532, le Château des Ducs de Bretagne devient logis breton des rois de France puis caserne, arsenal militaire et prison aux 16ème et 17ème siècles.

Pendant trois siècles le château subit maintes transformations et différente dommages : fortifications, incendie en 1670, explosion en 1800…

Classé Monument historique en 1862, il est vendu par l’Etat à la Ville de Nantes en 1915, avant de devenir également, à partir de 1924, musée municipal. Pendant la seconde guerre mondiale, les troupes allemandes d’occupation y construisent un bunker. En 1992, le château est restauré à l'initiative de la ville, la retauration durera 15 ans.

En savoir plus sur le Château des ducs de Bretagne>>