Charles VII est né en 1403. Il s’agit du fils de l’ancien roi Capétien Charles VI et d’Isabeau de Bavière. En 1422, il se marie avec Marie d’Anjou en 1422, qui n’est autre que la fille de Louis d’Anjou et de Yolande d’Aragon. C’est à Poitiers en 1422 qu’il fut couronné. Néanmoins, il est alors reconnu seulement par le parti Armagnac.

Effectivement, en 1422, la particularité de l’époque est que ce sont deux hommes qui sont simultanément roi de France. Or, un se démarque de l’autre : Henri VI. Il s’agit du roi d’Angleterre, qui domine le Nord de la France ainsi que les vieux biens patrimoniaux des Plantagenêts en Aquitaine. Le milieu du 15ème siècle : une époque phare pour la région du Val de Loire

La Guerre de Cent Ans se termine en 1452. Les souverains du pays, dont le pouvoir grandit, s’installent alors sur les bords de Loire afin d’y construire de façon progressive leurs habitats.

Durant la Guerre de Cent Ans, Charles VII se sert du Val de Loire en tant que refuge. Par la suite, il est couronné dans la ville de Reims après l’épisode johannique concrétisant le départ des Anglais de la totalité du royaume. Sûr de la durabilité de son pouvoir, il garde en mémoire qu’il fut le « roitelet » de Bourges et de Touraine. Ainsi, il garde à l’esprit qu’il est comme chez lui dans les endroits suivants : Loches, Tours, Chinon ou Amboise.

Les années s’écoulant, les puissants du royaume retournent dans la région afin d’admirer l’incroyable patrimoine architectural. Ils remettent notamment au goût du jour les forteresses médiévales ou construisent de nouveaux édifices. Charles VII demeure dans la ville de Chinon, lieu du siège de la cour jusqu’en 1450. Charles VII et son dauphin le futur Louis XI autorisent et/ou dirigent les travaux. C’est là que débute l’époque de la construction des « châteaux de la Loire ».


Un roi présent en région du Val de Loire

Charles VII a résidé la plupart du temps en Val de Loire, essentiellement aux châteaux de Chinon et Loches avec la présence d’Agnès Sorel. Cette dernière est connue afin d’avoir été la première Maîtresse officielle d’un roi de France. Avec la signature du Traité d’Arras en septembre 1435, l’événement marquant est la réconciliation du duc de Bourgogne avec Charles VII. En avril 1436, Paris (la Bourguignone) accueille le roi et ses troupes. Une année après (en novembre 1437), le roi Charles VII débarque à Paris.

À partir de 1443, le corps de logis principal de Montsoreau est façonné aux bords du fleuve par Jean II de Chambes. Il s’agit du premier maître d’hôtel du roi Charles VII. En 1460, c’est l’aile droite qui est montée avec deux tours carrées englobant le corps de logis. Louis XI demeure alors au Plessis-les-Tours, château façonné à l’endroit d’un vieux manoir. À Chaumont sur Loire, il décide de la destruction de l’édifice en 1465. En 1469, c’est une reconstruction qui est effectuée avec Pierre d’Amboise. Entre les années 1465 et 1469, c’est Louis XI qui est l’initiative de la conception du château de Langeais, présent à l’extrémité du promontoire, à l’avant du donjon du 10ème siècle. Cette conception est un exemple idéal de l’architecture du 15ème siècle.

On retrouve aussi cette installation du pouvoir dans la région dans la conception de multiples bâtiments religieux. À partir de 1443, le futur Louis XI souhaite apporter sa contribution dans la conception de l’église de Cléry Saint-André. D’ailleurs, il en devient le propriétaire en 1473. Peu avant son décès, il l’a fait agrandir.